La gymnastique douce peut venir agir comme un éveil du corps et de l'esprit

et remplir un rôle pour pratiquer des gestes en conscience et en profondeur.

Elle favorise ainsi une prise de conscience de soi par le corporel,

par un corporel relié à l'esprit dans une seule et même globalité.

Être plus près de nos sensations, utiliser notre sensibilité,

nos ressentis et les relier davantage à nos actions donne un sens à nos gestes,

à nos actes présents qui les nourrissent et les accordent

davantage à qui nous sommes dans notre vérité et légitimité profonde.

 

                              

 

 

La gymnastique douce, plus qu'une technique particulière, est un état d'esprit,

complémentaire de la pratique sportive classique,

une façon de concevoir comment nous utilisons

et contactons notre corps et dont les principes pourront être ensuite appliqués

à nos disciplines sportives préférées.

 

Le concept de gymnastique douce permet de combiner des étirements,

des contractions musculaires, une façon de faire les mouvements,

des exercices de visualisation, des méthodes de respiration et des autos massages.